Dimanche Actu

Dimanche actu

Au sommaire de Dimanche Actu cette semaine, retour sur les intempéries qui ont couté la vie à 20 personnes, sur le conflit à Air France, sur Nadine Morano exclue des listes aux régionales, sur le siège de l'ambassadeur français à Vatican qui restera vide et enfin sur la campagne des régionales...

Retour tout d'abord de l'édito de la semaine avec les régionales qui battent leur plein. Et l'occasion pour le parti socialiste de passer totalement à côté de la plque sur les réseaux sociaux. Alors que la gauche est au pouvoir, que le bilan est difficilement défendable et qu'il faudrait jouer la carte du local, le parti à la rose décide de nationaliser ce scrutin en adoptant partout en France le même slogan de campagne. "Tous sur le pont" est en effet par de nombreux militants et candidats sur les réseaux sociaux sans qu'on comprennent réellement pourquoi. Histoire de rappeler que c'est ce gouvernement de gauche qui veut toucher aux 35 heures et au statut des fonctionnaires. 

Le weekend dernier nous vous parlions de ces intempéries dans les Alpes Maritimes. Le bilan s'est donc allourdi à 20 morts et de nombreux dégats. Dans la tête des habitants, c'est le désarroi, le choc. Beaucoup reste à faire pour que la vie reprenne le dessus, pour ces habitants meurtries. 

Lundi dernier, les employés de Air France découvraient avec stupéfaction les suppressions de postes que le groupe était sur le point d'effectuer. 2000 emplois sont menacés. Face à une direction complètement indifférente aux demandes des employés le ton monte. Alors que le DRH est violemment pris à parti et qu'il est évacué chemise arrachée des bureaux, des vidéos commencent à tourner. Autre violence. Celle du silence. Face au désarroi d'une hôtesse, un vide. Un vide glacial. Le gouvernement condamne évidemment la violence faite à la direction. Les français eux comprennent les raisons. Encore une fois, le gouvernement est à côté de la plaque. 

Nadine Morano exclue des listes des régionales par Nicolas Sarkozy, n'en revient pas. Il l'avait pourtant prévenue. Elle devait s'excuser publiquement, ce qu'elle a refusé. Elle a donc décidé de lui faire la guerre par tous les moyens. 

Enfin, François Hollande a décidé de ne plus envoyer d'ambassadeur au Vatican suite au refus du pape d'accepter l'ambassadeur gay proposé par la France. Un acte ferme et courageux. François Hollande aura aussi convaincu cette semaine en répondant à Bruxelles à la violente charge de Marine le Pen au parlement européen contre l'Europe. Il a d'ailleurs rappelé que la France n'avait pas de race...

Actu Dimanche Actu

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.