Edition Spéciale : Régionales 2015, 2nd Tour

Es 1

Ce dimanche avait lieu le second tour des élections régionales. Ces élections visaient à élire les nouveaux conseillers régionaux pour les 13 nouvelles régions. Une semaine après une poussée du FN, comment les électeurs se sont mobilisés ? 

La participation est tout d'abord plus forte. Bien plus forte, avec un véritable rebond citoyen. 58% des français se sont ainsi déplacés cette semaine pour voter. Cette hausse n'a pas profité à l'extrème droite.

Dans deux régions, la gauche s'est retirée pour barrer la route au FN, il s'agit du Nord et de la PACA. Ces deux régions étaient pourtant dirigées par le Parti Socialiste qui disparait donc de l'hémicycle. Dans le Grand Est, Jean-Pierre Masseret, candidat PS appelé à se retirer s'est quant à lui maintenu. La bataille a don fait rage toute la semaine.

Ce soir, le FN na gagne aucune région. Pour autant, il réalise son record historique de voix avec plus de 6.8 millions d'électeurs. Il devient donc le premier parti d'opposition dans les conseils régionaux. La droite remporte 7 régions et la gauche 5. 

Le Nord où Marine le Pen se présentait face à Xavier Bertrand est donc remporté par les Républicains. Dans le PACA, Christian Estrosi bat Marion Maréchal le Pen. Dans le Grand Est, Philippe Richert bat Florian Philippot avec 48% des voix. En Auvergne Rhone Alpes, Laurent Wauquiez remporte les élections devant Jean-Jack Queyranne du PS et le Front National. En Ile de France, c'est Valérie Pécresse qui remporte la région face à Claude Bartolone. Il a d'ailleurs annoncé sa démission de poste de président de l'Assemblée dans la soirée. En Normandie, Hervé Morin bat le socialiste Nicolas Mayer, fief de Laurent Fabius. Le Pays de la Loire passe également aux mains des Républicains grâce à Bruno Retailleau. Dans le Languedoc Midi Pyrénnées, Louis Aliot est battu par la socialiste Carole Delga. 

En Aquitaine Limousin Poitou Charentes, Alain Rousset est largement élu devant son adversaire Virginie Calmels des Républicains. En Bourgogne Franche Comté, contre toute attente, la socialiste, présidente de région Marie Guite Dufay est réélue. Elle était arrivée troisième au premier tour où le FN était en tête et a bénéficié d'un bon report de voix de la gauche et des abstentionnistes. En Bretagne, Jean-Yves le Drian, Ministre de la défense est largement élu devant la droite et l'extrème droite. Dans la région centre, le candidat PS François Bonneau est aussi réélu devant la droite et l'extrème droite. Région où le FN était en tête la semaine dernière et où la participation a connu un boum.

En Corse il s'agit des indépendentistes de Femu a Corsica, Gilles Simeoni qui remportent les élections. Le FN y est d'ailleurs très faible et a reculé entre le 1er et le 2nd tour. 

Au final, personne ne gagne, personne ne perd. La droite ne réussit pas à imposer une vague bleu, Marine le Pen ne parvient pas à remporter de régions et la gauche lâche du terrain. Pour autant, la droite réussit à prendre des régions habituellement ancrées à gauche et même à l'éliminer. En PACA et dans le Nord, le PS sera absent et il perd l'Ile de France, région qu'il dirige depuis 17 ans. Pour autant, tout le monde penait qu'ils n'auraient qu'une ou deux régions et ils en sauvent 5. Le FN ne réussit pas à remporter de région et est pourtant là avec un record de voix. Il faudra donc être vigilant. 

Régionales 2015 Elections Edition Spéciale Actu

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.