Les sagas d'été !

Zodiaque

Pour le dernier numéro de Notre Enquête cet été, nous revenons sur ce qui a marqué la télévision jusqu'aux années 2000 et que l'on connait tous. Les sagas d'été ! Ces séries qui nous accompagnent durant nos vacances et dont on ne peut se défaire. Pourquoi n'existent elles plus ? Nous avons enquêté...

Des sagas d'été, il y a eu beaucoup. Sur TF1, sur France 2, sur France 3. Mais aujourd'hui, les chaînes ne proposent plus ce format privilégiant des rediffusions ou des séries américaines l'été. Moins risqué et surtout moins couteux... 

Au sommet de ces sagas, les plus grands acteurs étaient au casting... Annie Girardot, Gérard Depardieu participent à ces sagas. Les Misérables, Terre Indigo, l'été rouge, Méditérrannées ont marqué l'histoire des séries d'été. La première d'entre elle est Le vent des moissons diffusée en 1988 sur TF1 était avec Annie Girardot. Elle participera par la suite à de nombreuses autres séries d'été. Au fil du temps, le budget de ces fictions s'allourdit. Les téléspectateurs en sont d'ailleurs de plus en plus friant jusqu'à leur grand boum dans les années 2000. En 2004, TF1 lance Zodiaque avec Claire Keim et Francis Huster. Un des plus grands carton de l'histoire des sagas d'été. Les 5 épisodes rassemblent 48% des téléspectateurs ! L'année suivante, Dolmen avec Ingrid Chauvin explose tous les scores avec 12 millions de fans et 50% de part de marché. Des séries qui ont marqué par leur force, leurs acteurs dont on s'attachait.

Mais comment en 10 ans les sagas d'été ont totalement disparus ? Si le virage des enquêtes familiales aux enquêtes policière entremêlé à l'irrationnel a cartonné c'est au moment où TF1 a voulu mettre à l'antenne des suites. Les suites étant moins fortes intéressaient donc moins. L'audience était jugé insuffisante... Le budget a donc été réduit, les projets moins travaillés puis les chaînes privées ont abandonné ce créneau. La multiplication des chaîne et donc de l'offre a rendu le téléspectateurs plus exigeant. L'audience ne peut plus être aussi performante. Et la crise étant passée par là, le budget nécessaire à ces séries a été considérablement diminué impactant la qualité. Un cercle vicieux qui a tué un genre qui cartonné... Et si elle était là la solution pour sauver TF1 ? 

Série Enquête

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.